Secourir. Abriter. Évacuer.

Conséquence du changement climatique, le nombre de catastrophes naturelles a doublé au cours des 20 dernières années. Outre les événements géologiques tels que les tsunamis et les tremblements de terre, d’autres catastrophes telles que les inondations, les avalanches et glissements de terrain ou les feux de forêt se déclarent de plus en plus souvent, provoquant des dommages considérables et détruisant les infrastructures.

Avec son incroyable capacité de charge et sa mobilité presque sans limites sur la terre et dans l’eau, le PIONIER est le véhicule idéal pour les interventions en zones sinistrées. Avec les modules adaptés, il peut faciliter les interventions de secours, apporter des produits de base comme des médicaments, de l’eau potable et des denrées alimentaires, mais aussi assurer l’approvisionnement en énergie et la construction de camps d’urgence. Il peut également servir dans le cadre de la reconstruction des infrastructures.

Exemple de scénario

Transport vers le lieu d'utilisation

Voyage par voie terrestre

Le PIONIER se déplace non seulement sur des terrains difficiles, mais aussi sur n'importe quelle route existante, à une vitesse pouvant atteindre 45 km/h. Et pour les longs trajets terrestres, il peut être transporté sur le lieu d'opération dans une remorque surbaissée.


Mouvement aquatique

Comme un véritable véhicule amphibie, le PIONIER couvre indépendamment de plus grandes distances, sur n'importe quelle étendue d'eau. Il peut même être lancé depuis un bateau en pleine mer au large des côtes, et flotter jusqu'à la côte.


Le transport aérien

Le "petit" PIONIER PI18 3660 est également adapté à un usage intercontinental. Il peut être transporté dans un avion-cargo vers presque tous les pays du monde. Avec une charge utile de 10 tonnes et les mêmes caractéristiques de conduite que son grand frère.